Thérapie psychocorporelle

Devenir ce que je suis, être ce que je deviens. Carl Rogers

À l’écoute des mots, du corps et des émotions, et en lien avec votre histoire, la thérapie psycho-corporelle vous accompagne dans un processus profond de connaissance de soi, de clarification et de transformation intérieure.

Peu à peu, en soignant vos blessures et en prenant conscience de vos ressources, vous tracez votre chemin vers l’épanouissement de votre personnalité.

Un accompagnement dans la globalité

La thérapie psycho-corporelle a ceci de spécifique que, psychothérapie, elle accompagne la personne vers ses profondeurs en tenant compte de l’ensemble de ses dimensions.

En effet, une situation donnée est simultanément vécue dans les espaces affectif, corporel, psychique, relationnel et spirituel. Le passé, les blessures, les peurs… et les joies ne s’inscrivent pas seulement dans l’inconscient psychique mais aussi dans la mémoire corporelle.

Autant d’espaces, autant de voies pour contacter la résonance de son histoire et de son vécu en soi. Le corps-conscience traduit cette inter-relation.

Un processus

En reliant ces différentes dimensions, la thérapie psycho-corporelle vous invite à vous percevoir, à vous observer à travers vos pensées, vos mots, vos émotions, vos ressentis, vos comportements.

Par ce travail intérieur d’investigation et d’expression, une psychothérapie vous permet de contacter votre être profond.

Porter un regard neuf

Vous tissez des liens qui vous amènent à porter un regard neuf sur vous, à avoir une façon différente de vous sentir face à la vie et avec les autres.

  • Des zones cachées émergent progressivement.
  • Des prises de conscience révélatrices s’élaborent.
  • Vous reconnaissez les événements (notamment de la petite enfance) sur lesquels vous vous êtes construit.
  • Vous identifiez vos scénarios de vie et vos croyances.
  • Vous transformez des mécanismes et des défenses devenus inadaptés.

Aller vers le changement

L’analyse de vos processus psychiques profonds et l’intégration de leur compréhension intime sont porteurs de sens et d’action. Ce cheminement

  • vous donne une conscience élargie de votre identité,
  • vous invite à vous accepter avec bienveillance,
  • vous procure la sécurité de connaître vos ressources intérieures,
  • vous libère de la « nécessité » de reproduire les mêmes scénarios,
  • vous offre la liberté et la responsabilité de vous mettre en œuvre dans une perspective d’évolution…

Vous avez alors intégré votre aptitude à l’adaptation et au changement !

Être acteur

Le thérapeute psycho-corporel ni ne vous soigne, ni ne vous fournit de solutions. Il vous aide à développer votre capacité de choisir et à trouver vos propres réponses. Il fait confiance à la force de votre potentiel de changement.

Il vous sert d’appui, le temps de trouver de nouveaux repères. En quelque sorte, une rampe de protection puis une rampe de lancement !

Choisir sa vie

Quand, décidé à entreprendre une psychothérapie, vous prenez votre 1er rendez-vous, c’est déjà un pas vers vous.

Plutôt que de survivre ou de subir (une partie de) votre existence, vous choisissez alors, au fond de vous-même, de vouloir votre vie.

Choisir d’être à l’écoute et dans l’accueil de soi, c’est aussi favoriser un changement dans les relations avec votre entourage.

Comment ?

L’écoute active, l’échange verbal, la médiation corporelle sont au service de l’expression de votre vécu et de votre ressenti et de l’intégration de vos prises de conscience.

Les médiateurs «psycho-corporels» désignent des approches globales associant corps et esprit et reliant les différentes dimensions de la personne. En agissant sur l’une, ils touchent également les autres.

Le toucher relationnel, ou toucher conscience, le focusing, l’EFT, la sophrologie, la relaxation, le rêve éveillé, la respiration consciente font partie des outils thérapeutiques que je peux proposer – dans le cadre de la psychothérapie en cours ou en tant que tels – selon la singularité de chacun et son cheminement.

Une thérapie relationnelle

  • lien entre les différentes dimensions de l’être humain,
  • relation à soi, relation aux autres, relation au monde,
  • relation thérapeutique de la personne accompagnée et de la thérapeute.

Public

De multiples raisons peuvent vous inciter à vouloir installer un changement en vous et dans votre vie :

  • vous ressentez un mal de vivre
  • vous manquez de confiance en vous
  • vous vous sentez déprimé, anxieux, insatisfait, bloqué, isolé, perdu…
  • vous traversez une période de transition ou de perturbation
  • des situations douloureuses se répètent
  • vous avez subi un traumatisme
  • vous êtes confronté à des problèmes de santé
  • vous souffrez de troubles alimentaires
  • des relations sont difficiles à vivre
  • des dépendances vous pèsent
  • vous avez des objectifs d’épanouissement personnel
  • vous avez besoin de soutien, d’apaisement intérieur, de souffle

En pratique

La première séance

Elle nous permet de faire connaissance.

Vous me dites ce qui vous amène et ce que vous attendez de la thérapie. Je vous explique ma façon de travailler et le cadre dans lequel nous évoluerons.Vous pouvez m’interroger sur ma formation, ma pratique, mes outils…

Nous cernons ensemble les objectifs que vous donnez à votre travail thérapeutique. Il servira de fil directeur au déroulement des séances, pouvant, bien sûr, être actualisé au fil de votre cheminement.

Engagement

Parler de ses difficultés et livrer son intimité à une inconnue n’est pas facile. Il est primordial que vous vous sentiez en confiance et en sécurité dans une relation thérapeutique fiable.

Nous nous donnons 2 ou 3 séances avant de nous engager dans ce travail commun, engagement entre nous et, surtout, de vous à vous.

Fréquence et durée

La première séance dure une heure et demie, les suivantes une heure.

Afin de mener un travail en profondeur et porteur de transformation, une fréquence hebdomadaire est optimale. Le rythme est défini ensemble selon vos besoins et vos possibilités.

Une thérapie psycho-corporelle peut durer de plusieurs semaines à plusieurs années selon le besoin exprimé et réactualisé.

Vous êtes libre d’arrêter ou de suspendre votre thérapie quand vous le souhaitez. Une ou deux séances de clôture nous permettent de valider ensemble la fin de ce chemin commun.

Éthique

J’accompagne dans une démarche de non-jugement, de bienveillance et de présence, de respect de la personne et du secret professionnel.