Toucher relationnel

Le toucher et la parole
pour relier son corps à sa vie présente

Le toucher relationnel, ou toucher conscience, vous invite à vous relier à vous-même en mettant en lien vos tensions corporelles et votre état émotionnel avec une situation de votre vie actuelle. Il associe perceptions corporelles et expression verbale.

Se percevoir

L’introspection corporelle, soutenue par le toucher et la parole, engage à percevoir ses sensations et à reconnaître l’état affectif associé. Elle peut mettre en contact avec des parties endormies de son corps, avec une émotion cachée derrière une tension.

Cette mise à la conscience fournit des repères, informe sur ce qui se passe en soi, sur sa façon de ressentir et de vivre un événement ou une relation.

S’exprimer

L’expression de son vécu intérieur aide à comprendre ses mécanismes et à analyser la situation problématique.

En mettant du sens et de la conscience, on se donne le pouvoir de porter un regard neuf sur son monde intérieur.

  • Vous vous sentez oppressé, vous manquez d’air… Qu’est-ce qui se passe dans votre vie qui vous étouffe, qui est lourd pour vous ?
  • Votre travail vous préoccupe, vous dormez mal… Comment vous sentez-vous (ou ne vous sentez pas) dans votre corps ?
  • Cette douleur qui brûle, comment elle est ?
  • Vous avez besoin d’espace. Vous le sentez maintenant dans votre corps… Comment pouvez-vous le vivre dans votre quotidien ?

Libérer l’énergie

  • Le toucher relationnel détend et apaise le corps au présent de sa vie.
  • Il favorise l’intégration de ce qui a émergé et la transformation de son état global.
  • Il libère l’énergie bloquée dans les tensions.
  • Il favorise la prise de conscience de sa façon de vivre son corps et sa vie.

Engager un changement

En reliant un mal-être corporel et une difficulté de vie, le toucher relationnel engage un processus de changement sur les plans physiques et psychiques.

Il fait du corps un partenaire formidable pour contacter ses ressources et être soi-même acteur de son mieux-être.

Précisions

Le toucher relationnel, ou toucher conscience, se différencie d’un toucher de bien-être :

  • par son intention : mettre en lien et en conscience son ressenti et son vécu,
  • par son processus : le toucher explore et interpelle le corps, il induit la libération de la parole,
  • par son mode d’accompagnement : relation d’aide et de soutien psychologique.

Le toucher relationnel diffère de l’accompagnement psycho-corporel :

  • il demeure dans le présent sans investiguer dans l’histoire,
  • il est dans l’écoute sans analyser ni interpréter,
  • il peut cependant être mis au service d’une thérapie psycho-corporelle ou étayer une thérapie uniquement verbale.

Public

Pour toute personne désirant écouter le langage de son corps pour vivre autrement :

  • une situation, une préoccupation ou un traumatisme de sa vie actuelle
  • une période de transition ou de perturbation
  • la perception de son corps, une difficulté à ressentir ou à être touché
  • des troubles physiques ou émotionnels dérangeants
  • des douleurs à répétition
  • une maladie, un handicap
  • une transformation de son corps

Le toucher relationnel est susceptible de compléter un travail thérapeutique verbal. En aucun cas, il ne se substitue à un accompagnement médical.

En pratique

Un temps d’échange permet de définir l’intention de la séance avant d’entamer le toucher en lui-même.

À partir de ce que vous ressentez dans votre corps, nous faisons le lien avec ce que vous vivez en ce moment et qui peut être difficile pour vous.

Ou, au contraire, vous vivez une situation problématique et nous pouvons explorer ensemble comment vous la ressentez dans votre corps.

En fin de séance, l’échange verbal permet de voir ce que vous pouvez changer dans votre vie en lien avec l’évolution de votre vécu corporel.

Une ou plusieurs séances permettent d’atteindre l’objectif de départ. Parfois, votre cheminement vous amène à débusquer une nouvelle problématique.

Ce type de travail thérapeutique peut évoluer vers une thérapie psycho-corporelle.